Developed in conjunction with Ext-Joom.com

samedi, 16 novembre 2019 18:02

Togo : Le document national de lutte contre l’insécurité routière de 2014, réactivé

©AfreePress-(Lomé, le 16 novembre 2019)- Le gouvernement est résolument engagé dans la lutte pour la réduction drastique des accidents sur les routes togolaises. Après la décision de rendre obligatoire le permis de conduire catégorie A pour les engins à deux roues qui entre en vigueur le 1er décembre prochain, un document relatif à la politique de la sécurité routière vient d’être publié.

Ledit document a été validé vendredi 15 novembre 2019 par les acteurs des ministères des Infrastructures et des Transports, de la Sécurité et de la Protection civile et d'autres acteurs impliqués, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Il s’agit du document national de lutte contre l’insécurité routière de 2014 révisé. Il propose une nouvelle organisation et gestion de la sécurité routière avec un plan d’action stratégique. Selon Marc SONDOU, Directeur de Cabinet du Ministère des Infrastructures et des Transports, cette nouvelle politique prend en compte des outils innovants pour réduire de façon drastique le taux des accidents de circulation notamment par le renforcement des dispositions de contrôle de la sécurité des véhicules et des usagers de la route.

Le document prévoit par ailleurs la mise en place d’un office chargé de la numérisation du système routier au Togo. « Il faut qu’on puisse très rapidement mettre en place une agence leader. Ce que nous appelons au Togo, un office national de sécurité routière. Que cet office soit suffisamment haut placé dans la hiérarchie décisionnelle du pays pour que le travail puisse être fait rapidement et facilement et qu’on ait un dispositif numérisé », a laissé entendre, Amakoé Adolehoume, un des consultants.

Pour rappel, la situation des d’accidents sur les routes togolaises est alarmante.  Pour le premier trimestre de l’année en cours (du 1er janvier au 31 juin 2019), 3178 cas d’accidents ont été enregistrés, occasionnant 354 pertes en vies humaines et 4438 blessés, selon les chiffres communiqués par le Ministère de la Sécurité.

Face à ce taux élevé, le gouvernement ne compte plus jouer au pompier. Il veut éradiquer le mal à la base en imposant le permis de conduire aux détenteurs des motos et en introduisant le test d’alcoolémie et surtout en intensifiant les contrôles de routine pour décourager les surcharges.

Raphaël A.

  • pub_canal_26_11_2019_02.jpg
  • pub_canal_26_11_2019_01.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…