Developed in conjunction with Ext-Joom.com

mercredi, 10 juillet 2019 08:52

Pour l'équité sociale : La TDE décidée à retirer les gros consommateurs d'eau de sa tranche sociale

©AfreePress-(Lomé, le 10 juillet 2019)- La Togolaise des Eaux (TDE) est décidée à rétablir l'équilibre dans la facturation de la consommation du mètre cube d'eau au Togo. Elle annonce un « recadrage » dans les mois à venir du tarif de la vente d’eau dans le souci de rétablir la justice et l’équité sociale et faire en sorte que les ménages les plus démunis bénéficient désormais de la mesure prise par l'arrêté interministériel N°31/MCITDZF/MEMEPT du 11 octobre 2001.

En effet, cet arrêté avait été pris afin de rétablir la justice et l’équité sociale dans la distribution d’eau potable en évitant la prise en charge des nantis par les plus démunis. Il faut associer les administrations publiques, les collectivités locales et les opérateurs économiques aux efforts du service social d’eau potable et d’assainissement et permettre la poursuite de la distribution sociale d’eau potable à la population. C'était l'objectif de cet arrêté. Mais aujourd’hui, c'est le contraire qui est noté par la TDE qui dénonce le « déséquilibre social » engendré par le système de tarification actuelle. Dans l'actuelle tarification, les gros consommateurs profitent eux-aussi des tranches prévues pour les ménages les plus pauvres d'où la nécessité de recadrer les choses et rétablir par la même occasion, l'équilibre sociale, explique la compagnie de distribution d'eau.

Dans les faits, la compagnie dit avoir noté des anomalies qui font que parfois, les ménages les plus pauvres sont logés à la même enseigne que les industries et entreprises les plus rentables de la place. La première tranche qui est la tranche sociale qui va d'une consommation de 00 à 10 m3/mois et facturée à 190 Fcfa le mètre cube, bénéficie à tous alors même que l'arrêté interministériel prévoit que le prix de vente de l’eau aux entreprises de la Zone franche industrielle doit être de 380 Fcfa le mètre cube. Soit l’équivalent du prix pratiqué pour la seconde tranche de facturation qui va d'une consommation de 11 à 30 m3/mois. Malheureusement, il a été constaté que cette première tranche ne bénéficie pas qu'aux ménages les plus pauvres mais à tous les clients qui consomment moins de 10 m3.

Il faut dans ce cas, soutiennent les premiers responsables de la TDE, redonner à cette tranche, sa première mission. Celle d'aider les ménages modestes à avoir accès à l'eau potable mais aussi, celle d'encourager les autres consommateurs à une utilisation rationnelle de l'eau.

« Il est nécessaire de faire la part des choses afin de redonner au service d’eau potable son caractère social. Le coût de production d’1 m3 d’eau potable est bien au-dessus du prix de vente de la tranche sociale dont bénéficient également les opérateurs économiques qui réalisent des activités rémunératrices. Le recadrage des tranches de facturation de consommation d’eau potable consiste à redéfinir pour certaines catégories d’abonnés gros consommateurs, une tranche tarifaire de base de facturation supérieure à la 1ère tranche. Il concerne les abonnés qui sont des gros consommateurs et qui réalisent une activité rémunératrice et l’administration publique », indique la TDE.

Il faut rappeler que la 3e tranche de consommateurs va de 31 à 50 m3/mois et est facturée à 400 Fcfa le mètre cube, la 4e tranche qui va de 51 à 100 m3/mois, elle est facturée à 425 Fcfa le mètre cube et la 5e tranche qui est au-delà de 100 m3/mois est facturée à 500 Fcfa le mètre cube.

 

A.Y.

 

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…