Developed in conjunction with Ext-Joom.com

mercredi, 27 mars 2019 17:12

Contrôle des armes chimiques : Le Togo et le Maroc partagent leurs expertises

©AfreePress-(Lomé, le 27 mars 2019)- « Créer une plateforme d’échanges et de meilleures pratiques en vue d’une bonne mise en œuvre de la Convention sur l’interdiction des Armes Chimiques (CIAC) ». Tel est l’objectif d’une rencontre qui réunit du 25 au 29 mars 2019 à Lomé, les Autorités Nationales pour l’Interdiction des Armes Chimiques du Togo et du Maroc.

Les travaux de cette rencontre ont officiellement démarré lundi 25 mars 2019 sous la direction du Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur, FANDJINOU Kommabou en présence du Directeur Général de l’Agence nationales de l’Aviation Civile, Col, Gnama Latta.

La rencontre de Lomé, d’après le Directeur de l’ANIAC-Togo, Prof Boyodé Pakoupati, fait suite à une visite effectuée par une délégation de son institution au Maroc du 14 au 18 octobre 2018. Visite au cours de laquelle les deux pays ont noué un partenariat dans le cadre du « programme de Tutorat/partenariat » instauré par l’Organisation pour l’Interdiction des Armes chimiques (OIAC) à l’endroit des autorités nationales pour l’interdiction des armes chimiques, conformément à l’application des mesures de mise en œuvre de la CIAC. 

Ainsi, il sera question pour l’ANIAC-Togo et la délégation marocaine conduite par le Directeur des Affaires Globales au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Maroc, CHEKKORI Ismaail de faire le point de l’exécution de la feuille de route issue de leur partenariat en matière de contrôle des armes chimiques.

« Afin de répondre efficacement aux exigences de la convention, le Togo a soumis son plan d’action national au programme tutorat de l’OIAC qui lui permet aujourd’hui de bénéficier de l’expertise du Maroc dans la mise en œuvre de la CIAC. Ce programme vise à renforcer la coopération entre les autorités nationales et à créer une synergie d’actions dans la gestion et le contrôle des produits chimiques au niveau des douanes, des aéroports et des ports qui sont les grandes portes d'entrée des produits dans les États », a laissé entendre le Prof Pakoupati. 

La rencontre selon lui, permettra aux acteurs de l’ANIAC-Togo, de la douane togolaise, de l’Agence nationale pour la protection civile et de l’aviation civile du Togo de connaître leur rôle dans la mise en œuvre de la CIAC notamment l’identification et le contrôle des productions chimiques au Togo.

L’ANIAC-Togo entend à travers cette rencontre bénéficier de l’expertise du Maroc en matière des modalités de prévention des incidents chimiques. 

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…