Developed in conjunction with Ext-Joom.com

© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 12 octobre 2019)- Le roi de la musique togolaise, Papavi King Mensah a procédé samedi 12 octobre 2019 au lancement officiel de son 9e album titré  « Deynigbã » (Terre de nos aïeux). C’était lors d’un concert dédicace en live organisé à l’hôtel 2 février. 

Composé de 10 titres, ce 9e album selon l’artiste est la continuité de son histoire dans la musique togolaise.

« C’est la continuité du livre que j’ai commencé à écrire depuis 1996. Et c’est toujours les messages d’encouragement. J’encourage les gens à ne pas jeter l’éponge et à continuer le combat de la vie.  Car, je fais partie de ceux qui disent que, dans la vie quel qu’en soit les coups qu’on reçoit, il faut toujours continuer le combat », a confié à AfreePress, l’artiste King Mensah. 

À travers sa musique 100% traditionnelle, King Mensah invite les Africains et  en particulier les Togolais à valoriser leur culture dans toutes ses diversités. 

« L’évolution de l’Africain aujourd’hui, ce n’est pas d’aller loin de son continent. Mais plutôt de revenir à son origine. Nous sommes allés trop loin, mais on a pris une fausse route. Je reviens avec cet album dénommé Deynigbã parce que je parle de notre terre qui nous avait tout donné et qui peut encore nous donner tout ce dont nous avons besoin pour notre développement. Il faut que l’Africain redevienne africain. C’est-à-dire valoriser sa culture. Il est temps aujourd’hui qu’on donne nos noms à nos enfants, qu’on enseigne le Togo au Togolais et qu’on cesse de parler des choses d’autres continents aux enfants à l’école. Cela ne nous encourage pas à être nous-mêmes. On essaie toujours de penser  et de faire comme les autres alors moi je dis non », a lancé l’artiste.

Durant plus de quatre heures de prestation en live, King Mensah a fait vibrer le public à travers ses anciens et nouveaux morceaux. Il était accompagné à l'occasion du Slameur ivoirien « Le maître de la Parole » ainsi que des artistes togolais comme : Master Just du groupe Toofan, Toto Patrick, Oli Big, Master Popa… 

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 13 octobre 2019)- C’est devant plus de 600 partenaires, que la Brasserie BB Lomé a dévoilé vendredi 11 octobre 2019 lors d’une « grande soirée surprise et de découverte », la nouvelle étiquette de la bière PILS. 

Ce qui sera désormais la référence de la marque PILS, est une étiquette « plus dynamique et plus belle », avec des couleurs dorées puisées dans les symboles du pays. Le design de l’étiquette personnalise le pagne qui est un patrimoine du Togo depuis des années, ont indiqué les premiers responsables de la Brasserie BB Lomé. 

Ce nouveau changement vise à valoriser la tradition togolaise à travers la bière PILS dans la sous-région.

« Le message porté par cette nouvelle étiquette est le pagne. Le pagne représente le rayonnement du Togo dans la région. Donc nous voulons mettre le Togo au centre de la région à travers ce produit 100% togolais. Puisque le pagne est très important dans l’histoire du Togo, nous avons associé les deux phénomènes à la bière PILS, et le pagne pour en faire une chose qu’est la tradition dans le modernisme », a confié à l’Agence de presse AfreePress, Thierry Féraud, Directeur Général de la Brasserie BB Lomé

Fabriquée au Togo depuis 1964 la PILS, selon les responsables la Brasserie BB Lomé garde son originalité et sa saveur. Cette innovation selon eux vient combler les attentes des consommateurs. 

« Ça fait la quatrième fois que nous changeons l’étiquette de la PILS, parce que nos consommateurs ont envie de changement. Nous leur donnons ce changement, mais avec beaucoup plus d’innovation. Nous dynamisons notre barque qui est la PILS et nous sommes en cohérence avec ce que le consommateur attend de jour en jour de nous, sa PILS. Le goût est le même, l’image change et devient plus belle et plus dynamique et plus togolaise qu'auparavant. Cette bière est fabriquée avec les ingrédients du terroir (riz local). Ce qui fait de la PILS, la bière authentique du Togo », a ajouté M. Thierry Féraud.

Il faut rappeler que la soirée découverte a été riche en couleurs avec des prestations de plusieurs artistes, à l’instar d'Agboti Yao Mawuena. 

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 12 octobre 2019)- La Coalition de l’opposition (C14) a échangé vendredi 11 octobre 2019, avec le Groupe des cinq partenaires du Togo. Groupe composé de l’Allemagne, des États Unies d'Amérique, de la France, du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et de la Délégation de l’Union Européenne au Togo, a appris l’Agence de presse AfreePress.  

Cette rencontre, informe la Coalition dans un communiqué, est intervenue à la suite de son appel lancé à la communauté internationale le 3 octobre 2019, « afin qu’à l’instar des efforts des Nations Unies pour défendre la liberté de manifester, elle soutienne la volonté des Togolais d’avoir droit à des élections équitables, libres et transparentes ».

Avec les diplomates et responsables des Agences onusiennes représentés au Togo, la Coordinatrice de la Coalition, Brigitte Kafui ADJAMAGBO JOHNSON et ses collègues ont fait le tour de l’actualité sociopolitique du pays ainsi que le rôle de la communauté internationale dans la résolution de la crise togolaise.

« (…) La C14 dans son analyse de la situation sociopolitique actuelle du Togo à la veille des élections présidentielles de 2020, a exprimé ses vives préoccupations relatives aux conditions d’organisation de l’élection présidentielle, avant, pendant et après le scrutin ; aux personnes arrêtées lors des manifestations et toujours détenues ; ainsi qu’aux dérives observées dans les mesures prises ces derniers jours par le gouvernement concernant les communes du Grand Lomé ».

Le regroupement désormais réduit à six partis politiques a par ailleurs exprimé ses remerciements au Groupe des 5 pour « l’attention qu’il lui a accordée », tout en invitant ses différentes représentations et Agences internationales accréditées au Togo à s’impliquer davantage dans la résolution de la crise togolaise en jouant au mieux leur rôle de facilitateur, pour « aider le Togo à sortir de la longue crise » qui selon la C14, « hypothèque le développement du pays » et mettre fin aux souffrances des populations togolaises en « quête légitime de démocratie et de bien-être ».  

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 12 octobre 2019)- Un camion citerne transportant du carburant en direction du Nord du pays a connu un accident vendredi 11 octobre 2019 dans la localité de  Dedeke, (sortie nord de la ville de Tsévié à 35 km de Lomé), a appris l'Agence de presse AfreePress. 

Selon les informations données dans un communiqué par le préfet de Zio, ETSE Kodjo Kadevi, à la suite de l'accident, le carburant que transportait le véhicule s'est déversé en grande quantité et a été drainé par les eaux de ruissellement ce qui risque de contaminer les ruisseaux et retenues d'eau environnants.

Afin de prévenir des problèmes de santé, le Préfet ETSE Kodjo Kadevi recommande aux populations environnantes d'éviter la consommation de ces eaux  durant cette période en attendant que des solutions idoines soient trouvées.

Amen A.

Page 10 sur 1429

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…