Developed in conjunction with Ext-Joom.com

© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 23 septembre 2019)- Paris accueille le 05 octobre prochain, la Convention Européenne du parti Union pour la République (UNIR), a appris l'Agence de presse AfreePress. 

Organisée par UNIR-France, la rencontre de Paris selon les organisateurs, sera une plateforme  de réflexion et de partage des expériences politiques entre les militants du parti au pouvoir, résidants en Europe. 

Aussi, les participants auront-ils à aborder les sujets pouvant amener le parti à relever les grands défis sociopolitiques avant la présidentielle de 2020. 

Le Plan national de développement (PND) et l'organisation du Haut conseil des Togolais de l'extérieur (HCTE), feront également objet de discussions. 

Sont attendus à cette assise de Paris, les militants de toutes les sections Unir en Europe et les experts en stratégies politiques du monde entier.

Pour y participer, il suffit juste comme l'indique le comité d'organisation, de s'inscrire en ligne via l'adresse mail, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 21 septembre 2019)-Ce dimanche 22 septembre 2019, les Éperviers du Togo étaient opposés aux Super Eagles du Nigeria dans le cadre de la 2è journée des matchs aller comptant pour la phase éliminatoire du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN 2020). A l'issue de cette rencontre, les Éperviers locaux ont écrasé leurs adversaires du jour sur le score de 4-1.

Et pourtant, c'était le Nigeria qui a annoncé les couleurs en marquant très vite dans la rencontre, à la 11è minute de jeu, œuvre de Ibrahim Sanusi. Piqués au vif, les poulains d'Abalo Dosseh régissent et ramènent le score à 1-1 à la 17è minute, sur un but de Nane Richard Yendutié. Le même joueur, reviendra à la charge à la 67è minute pour punir à nouveau le Nigeria et porter le score à 2 contre 1 pour le Togo.

Le calvaire ne faisait que commencer pour les Super Eagles locaux qui, dominés dans tous les compartiments du jeu, encaissent un nouveau but 10 minutes après le 2è but togolais. Le coup de grâce interviendra dans les arrêts de jeu (90+2), quand Marouf Tchakéï sur penalty, mystifie le gardien adverse et porte le score à 4-1 en faveur du Togo.

Le match retour aura lieu dans trois semaines au Nigeria et en cas d'un bon résultat, les Éperviers locaux décrocheront leur billet pour le CHAN 2020.

Olivier A.

©AfreePress-(Lomé, le 21 septembre 2019)- Le taux d'alphabétisation au Togo connaît des « progrès significatifs » d'année en année, indique ce dimanche dans une publication, le Directeur de l'information et de la communication de la présidence togolaise. « Les résultats issus de l'enquête Quibb 2015 présentent un taux d'alphabétisation de 63,3% contre 60,3% en 2011, soit un accroissement de 3 points », informe M. Toba Tanama dans cette publication. Au niveau national, poursuit-il, ce taux se stabilise à 76,7% pour les hommes et à 51,0% pour les femmes.

Une enquête similaire, l'enquête MICS6 réalisée en 2017 indique que 71,8% des hommes togolais de 15 à 49 ans sont alphabétisés contre 46,1% des femmes de cette même tranche d'âge soit une différence de 30,7 points. Pour les jeunes âgés de 15 à 24 ans, ce taux est de 84,1% pour les hommes et de 66,0% pour les femmes.

Au niveau de l'éducation nationale, les chiffres sont également « flatteurs » et mettent en avant, une progression des taux de fréquentation des écoles par les enfants togolais et d'une baisse du taux d'échec sur le plan national.

Grâce aux « nombreuses réformes » réalisées dans le secteur de l'éducation, plus de 20% des enfants participent aujourd’hui à un programme d'éducation. Au niveau primaire, le taux net de scolarisation est passé de 83,9% entre 2011 et 2012, à 94,3% en 2015 et à 93,8% en 2017. Le taux d'achèvement du niveau primaire par les jeunes togolais connaît lui aussi, un rebond passant de 84,4% entre 2014 et 2015 à 91% en 2017 et 2018.

Ces chiffres montrent également qu'on échoue de moins en moins au Togo. Le taux de redoublement de l'école primaire est passé de 9,5% en 2015 à 7,1% en 2017 soit une amélioration de 2,4% sur cette période. « En ce qui concerne le taux de transition du Secondaire I vers le Secondaire II dans l'enseignement technique, il a progressé de 9,7% en 2015 et s'établit à 10,2% en 2017 », informe la publication citée en référence.

Olivier A.

©AfreePress-(Lomé, le 21 septembre 2019)- Les  ministres en charge de la Sécurité et des Frontières du Conseil de l’Entente, étaient en conclave à Lomé le 20 septembre 2019.  Cette rencontre de haut niveau qui a vu la présence des délégations des cinq pays membres de l’Entente à savoir : le Burkina Faso, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Niger et le Togo, s’est essentiellement penchée sur la détérioration de la situation sécuritaire dans l’espace Entente, les nouvelles menaces et les nouvelles approches nationales et sous régionales.

Cette journée de travail a permis aux ministres et experts de l’organisation de prendre connaissance de l’évolution des menaces sécuritaires et les défis auxquels les Etats sont confrontés en vue de définir des stratégies de lutte contre ce fléau. 

Les représentants des cinq pays ont relevé dans un communiqué final, la pertinence pour chaque État membre de l’Entente d’investir davantage dans la prévention des menaces sécuritaires en tenant  compte des spécificités nationales et ont  à cet effet approuvé un projet de Directive Communautaire sur la Prévention de l’Extrémisme Violent (DCPEV). 

« Les ministres ont réaffirmé leur volonté de renforcer la coopération sécuritaire entre États membres de l’Espace Entente par la mutualisation de leurs moyens, le partage de leurs expériences de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent, ainsi que la signature d’accord de coopération transfrontalière », a indiqué le communiqué final issu de cette 4e réunion. 

La réunion de Lomé a par ailleurs formulé des recommandations à l’endroit de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement dans l'optique d'une lutte efficace contre le terrorisme et l’extrémisme violent dans la sous-région. Lesquelles recommandations portent essentiellement sur la création, l'organisation et le fonctionnement du Mécanisme Entente de Renseignement; l’adoption de la directive de Directive Communautaire sur la Prévention de l’Extrémisme Violent, l’élaboration et la mise en œuvre de politique nationale de gestion intégrée des frontières. 

Au finish, cette 4e réunion annuelle a invité les États membres de l’institution sous régionale à accélérer la signature des accords-cadres sur la coopération transfrontalière et les accords spécifiques sur la sécurité et le renseignement. 

Il faut rappeler que les travaux de cette rencontre ont été dirigés par le Ministre togolais de la Sécurité et de la Protection Civile, Gal Yark Damehane en présence du Secrétaire Exécutif de Conseil de l’Entente Patrice Kouamé qui a salué la pertinence des décisions issues de cette rencontre.   

Raphaël A.

Page 1 sur 1395

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…